Théo Hakola

© Gigi Herbera

Né en 1954 à Spokane aux Etats-Unis, Théo Hakola fait des études d’histoire politique, parcourt le monde puis se pose à Paris en 1978.
Passionné de musique américaine, il devient leader et chanteur du groupe Orchestre Rouge puis de Passion Fodder jusqu’au début des années 90, ce qui lui vaudra d’être qualifié de « Baudelaire avec une guitare électrique » par un magazine londonien. Il poursuit depuis une carrière solo.
Homme de radio, réalisateur artistique de plusieurs disques dont le premier de Noir Désir, il travaille aussi pour le théâtre en tant qu’auteur, musicien, comédien et metteur en scène.
Parallèlement il écrit des romans. Le dernier, paru en 2016 chez Actes-Sud, dépeint avec noirceur, mais non sans humour, une jeunesse blanche américaine tentée par l’extrémisme religieux, vue par les yeux d’un Américain revenu au pays après une trentaine d’années vécues en France.

http://www.theohakola.com/oldIndex.htm

Bibliographie

Idaho Babylone, Actes-Sud, 2016
Rakia, Intervalles, 2011
Le sang des âmes, Intervalles, 2008                                                                                                        La valse des affluents, Le Serpent à plumes, 2003                                                                           La route du sang, Le Serpent à plumes, 2001

Rencontres

Samedi 24 novembre – Maison Bergès – Lancey
11h Emission radio
14h30 Duo avec Lionel Salaün Modératrice : Fanette Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *